Promotion 2016 – 2018

Le projet tuteuré est l’un des deux travaux les plus importants de l’année avec le mémoire. Il s’agit d’une réponse à une commande professionnelle, étalée sur le temps d’un semestre. Les étudiants sont chargés de mener à bien une mission encadrée par un intervenant extérieur. Le but est de s’exercer au travers de responsabilités concrètes à l’introduction dans le monde professionnel.

 

 

 

Projet tuteuré 2016-2017 

Territorialisation des 17 Objectifs de Développement Durable de l’ONU.

En septembre 2016, les étudiants de première année du master GTDD sont invités à travailler avec la mission agenda 21 du conseil départemental de Gironde. En effet, le conseil départemental souhaite adapter, sur son territoire, les 17 objectifs de développement durable du programme des Nations-Unis voté en 2015 et pour une échéance en 2030. Le projet fut réalisé dans leur locaux au Labo M’21, sous la direction de Sébastien KEIFF, responsable adjoint de la mission agenda 21 du département avec le soutien d’Elodie BOUDE, chargée de mission développement durable et gestion des risques à la mairie de Bassens.

Les étudiants ont réalisé une mallette d’outils à destination des collectivités de Gironde et des élus afin de prendre connaissance des 17 ODD puis que leurs projets stratégiques de Développement Durable participent aux  Objectifs du Développement Durable mondiaux.

 


 

 

Projet tuteuré 2017-2018

Chargés de projets « Mobilités durables »  à différentes échelles.

 

Pendant 5 mois (de Septembre à Février) les étudiants travaillent sur la thématique de la mobilité durable, et ont fait la connaissance d’Etienne Lhomet, directeur du bureau d’étude Des Villes et Des Hommes http://www.dvdh.fr/ au sein de Darwin Ecosytems, qui travaille avec l’AFD (Agence Française du Développement) https://www.afd.fr/.

La première mission est de réaliser quatre projet lié à la mobilité durable sur le territoire du département de la Gironde, la deuxième est identique à la première à une autre échelle, celle des pays du Sud.

D’un point de vue chronologique : les deux premiers mois de l’année universitaire, les étudiants se sont divisés en quatre groupes afin de travailler sur les projets du territoire girondin. Il s’agit de réaliser une nouvelle forme de mobilité durable : le tramway suburbain. Ces quatre projets ont pour point de départ le territoire de Bordeaux Métropole et pour points d’arrivés : La pointe du médoc, Lacanau, Latresne et Créon.

Puis les trois derniers mois du semestre, les travaux sont identiques et sont portés sur quatre villes : Cusco et Lima au Pérou, Yaoundé au Cameroun et Cali en Colombie.

De Septembre à Novembre :

Les projets d’un tramway suburbain reliant la métropole bordelaise aux communes monopolisées :

La première phase:

–          Mener des diagnostics territoriaux.

–          Identification des enjeux territoriaux.

La deuxième phase :

–          Analyses spatiales de l’occupation du sol du territoire : cartographies, Corinne Land Cover.

–          Analyse des mobilités existantes et de la démographie sur le territoire d’étude.

–          Vision prospective du territoire et réfléchir aux impacts du tramway suburbain d’ici 2035.

La troisième phase :

–          Propositions de tracés de ligne du tramway suburbain : cartographies.

–          Bilan économique du projet : coût d’utilisation et de construction.

La présentation de nos travaux s’est effectué courant Novembre dans les bureaux  Des Villes et Des Hommes avec l’AFD à Darwin Bordeaux Bastide.

 

De Novembre à Février :

Mener des projets de transports dans les villes de Lima, Cusco, Yaoundé et Cali:

L’objectif des travaux est identique à celui du premier :

–  Identification des enjeux territoriaux,

–  Analyses des impacts liés à la mobilité,

–  Conceptualisation de la mobilité collective,

–  Prise en compte des enjeux liés à la mobilité dans des les pays du Sud.

 

Une présentation des travaux à l’AFD est présentée courant Novembre et Février.

Aller à la barre d’outils