Outils de la planification territoriale

img2
Image aérienne de la ville de Nantes sur QGIS. Source : Google Maps

 

La planification territoriale est aujourd’hui incontournable en France, dans les espaces ruraux et urbains. Cette page communiquera sur la planification territoriale en général, puis de manière plus approfondie sur l’outil de planification qu’est le Plan Local d’Urbanisme, ainsi que ses méthodes d’élaboration en milieu rural. La photographie aérienne constitue également un outil important de la planification territoriale qui sera abordé.

Noémie Boivineau

Article : de la photographie aérienne au PLU

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) est l’outil de planification de base à l’échelle communale pour l’aménagement du territoire. « Le Plan local d’urbanisme (anciennement le plan d’occupation des sols ou POS) organise le développement d’une commune en fixant les règles d’urbanisme : zones constructibles, coefficient d’occupation des sols, prescriptions architecturales, … » Pour en savoir plus sur les PLU : http://www.plu-info.net/ [En ligne] consulté le 1 décembre 2016.

L’élaboration du PLU nécessite une connaissance approfondie du territoire, notamment une connaissance des usages du sol afin de proposer un zonage cohérent. La photo-interprétation est un outil précieux pour déterminer l’occupation du sol du territoire concerné.

Selon Universalis, la photo-interprétation désigne « l’interprétation des photographies aériennes et des images spatiales ». Pour en savoir plus sur la photo-interprétation : Max GUY, « PHOTO-INTERPRÉTATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 1 décembre 2016. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/photo-interpretation/

Pour la photo-interprétation, l’image utilisée est une orthophotographie, c’est à dire une photographie aérienne dont les déformations ont été corrigées. Pour en savoir plus sur les orthophotographies : http://altigator.com/orthophotographies-orthoimages/ [En ligne] consulté le 1 décembre 2016.

La photo-interprétation permet ainsi de produire des cartes d’occupation du sol pour un territoire. Une carte d’occupation du sol représente les modes anthropiques d’occupation, et distingue le bâti, le végétal arboré, les zones cultivées, les installations publiques ou habitations privées… Ces cartes étaient autrefois utilisées pour l’élaboration du POS (Plan d’Occupation du Sol), aujourd’hui appelé PLU. Voici un exemple de carte d’occupation du sol de la baie du Curnic, dans la commune de Guissény dans le Finistère (29) :

8e06f9bb-47a6-4206-bf73-83aea5b2fd76

 

Il est à noter que la carte d’occupation du sol ne fait plus partie des documents nécessaires pour la validation du PLU, cependant c’était un élément obligatoire dans l’ancien POS. Pour certaines collectivités rurales n’ayant pas encore mis à jour leur POS, ces cartes sont donc toujours accessibles et restent un document important pour la vision globale du territoire.

Noémie Boivineau

Actu

Bibliographie

Pour plus d’informations sur la planification territoriale dans le contexte français, voici une bibliographie indicative

Aller à la barre d’outils