La valorisation de l’aménagement urbain par la mobilité

Par Erika Mongin

Selon le dictionnaire Larousse, la mobilité est un changement de lieu de résidence (mobilité géographique) ou d’activité économique (mobilité professionnelle) en sociologie. Au sens géographique, une mobilité est « à la fois un processus qui aboutit au déplacement des personnes en lui-même mais aussi la capacité ou l’aptitude au mouvement, voire tout ce qui concourt à créer les conditions du déplacement » (Dictionnaire de géographie). Aborder la mobilité c’est également penser aux modes de déplacements : les transports individuels comme la marche ou encore le vélo et les transports collectifs. La mobilité permet l’accès au travail, à la sociabilisation et la connexion à d’autres lieux et quartiers.

Pourquoi l’exemple des Bassins à Flot ?

Le quartier des Bassins à Flot, est situé au nord de Bordeaux entre la Garonne et les quartiers de Bacalan et des Chartrons. Selon l’A’urba, Bordeaux Nord représente près de 25 % du territoire bordelais et accueille 11 % de l’emploi grâce à la présence de nombreux locaux d’activités, de commerces, d’équipements majeurs d’agglomération et de bureaux. Les Bassins à flot ont été un pôle industriel majeur au XIXème siècle, mais le quartier historiquement ouvrier et populaire a été délaissé durant plusieurs années. C’est à partir de 2007, date de l’arrivée du tramway aux Bassins à flot, que ce quartier va commencer à redevenir plus attractif. Le tramway a donc été un tremplin de l’attractivité de ce quartier et va favoriser son réaménagement et sa valorisation.

L’extension du tramway comme tremplin de la mobilité aux Bassins à Flot.

Le tramway est un transport en commun permettant le déplacement des habitants d’une ville. Ce moyen de transport a été utilisé dans un premier temps à Bordeaux jusqu’en 1958 et abandonné au profit de l’utilisation de la voiture. Le projet de tramway est relancé à la fin des années 90 par Alain Juppé et inauguré fin 2003. Ce projet a structuré Bordeaux et notamment le quartier des Bassins à Flots. Si la ligne B de tramway bordelais a d’abord relié les stations Quinconces et Saint-Nicolas, elle relie en 2007 les stations Pessac Centre et Bassins à Flots. En 2014, la ligne B parvient à desservir les Berges de la Garonne. Ainsi, Bordeaux Nord est relié au reste de la communauté urbaine bordelaise (CUB) qui est aujourd’hui Bordeaux Métropole.

Une intermodalité bénéfique aux Bassins à Flot.

L’intermodalité désigne l’aptitude d’un système de transport à permettre l’utilisation successive d’au moins deux modes, intégrés dans une chaîne de déplacement. Pour que ce soit possible, il faut des interconnexions. L’arrêt de tramway La Cité du Vin est entouré de plusieurs arrêts de bus qui desservent 3 lignes de bus : la ligne 7, la ligne 32 et la ligne 45. Ces lignes font la connexion entre Bordeaux, Ambares, Bouliac, Cenon et Le Bouscat. Des stations de vélos (V3) et de bateaux (Bat3) sont également à proximité de la station de tramway comme le montre la carte prise en capture d’écran sur l’application de TBM (Transport Bordeaux Métropole). La marche est également possible sur les trottoirs ou sur les quais.

Cette possibilité d’emprunter plusieurs modes de transports est bénéfique pour le quartier des Bassins à Flots. Grâce à cela, les déplacements sont simplifiés et peuvent être effectués dans toute la métropole. N’oublions pas que la Cité du Vin est située non loin du pôle d’échange Quinconces permettant d’utiliser le tram C et d’autres bus.

La mobilité ou la condition sine qua none pour un projet urbain ?

Une bonne mobilité permet aux habitants d’accéder au travail et à une vie sociale. Une bonne mobilité va aussi être un levier donnant lieu à un projet urbain. Ainsi, les Bassins à Flot bénéficient d’un programme d’aménagement des Bassins à Flot instauré en 2010 pour une durée de 15 ans consistant à un réaménagement des espaces publics, à la création d’équipements publics communaux mais aussi à l’installation de sièges d’entreprises. De nouveaux logements plus respectueux de l’environnement sont construits ce qui entraîne une attractivité et un renouvellement du quartier. L’un des symboles de revalorisation du quartier est notamment la Cité du Vin. Ainsi, le renforcement de la mobilité a été un premier axe de l’aménagement du territoire et un élément de valorisation du quartier.

Bibliographie :

Bordeaux 2030. Les Bassins à flot, un projet en marche [en ligne] (page consultée le 15/12/18).

http://www.bordeaux2030.fr/bordeaux-demain/Bassins-flot

Bordeaux 2030. Territoires de projet : La Jallère, Le Lac, Bassins à Flot, Ginko, Les Aubiers, Parc des Jalles [enligne] (page consultée le 15/12/18).

http://www.bordeaux2030.fr/sites/www.bordeaux2030.fr/files/livret_2-bdx_nord-23fev-bat_ok.pdf

Bordeaux Métropole. Bassins à Flot [en ligne] (page consultée le 20/12/18).

http://www.bordeaux-metropole.fr/Grands-projets/Grands-projets-urbains/Bassins-a-flot

33-bordeaux.com. Bordeaux : les bassins à flot [en ligne] (page consultée le 18/12/18).

https://www.33-bordeaux.com/bassins-a-flot.htm

Jean-Pierre Wolff, « Le tramway entre politique de transport et d’urbanisme : Bordeaux, Montpellier et Toulouse », Sud-Ouest européen [En ligne], 39 | 2015, mis en ligne le 23 juin 2016, consulté le 30 décembre 2018.

URL : http://journals.openedition.org/soe/1930

Université Bordeaux Montaigne

Aller à la barre d’outils