Bien être et territoires de coresponsabilité

À l’heure où des mouvements sociaux souhaitent (re)conquérir l’espace public et à travers lui le pouvoir démocratique, de plus en plus de démarches publiques visent à restaurer ou instaurer la place de l’habitant, de l’électeur et du contribuable au cœur des décisions publiques. Dans ce contexte, le Réseau TOGETHER FRANCE regroupe les acteurs publics, privés et les individus investis dans une démarche de coresponsabilité – appelée SPIRAL (/:Societal Progress Indicators for the Responsibility of All, soit Indicateur de progrès sociétal pour la responsabilité de tous) – visant à assurer le bien-être de tous, aujourd’hui et demain. Mais que se cache-t-il derrière cet acronyme et cette synergie d’acteurs et de territoires ?

Xavier Tricot

À partir des années 1970, les grandes institutions internationales perçoivent les difficultés à concilier progrès économique et droits sociaux. Les dernières décennies du XXème siècle font apparaître le besoin de remplacer le PIB comme indicateur de progrès, la création de richesse n’ayant pas réussie à répondre aux questions de bien-être et de vie en bonne intelligence entre être humain et avec notre environnement. Le besoin s’est fait ressentir de donner un nouvel élan de responsabilité à chacun pour atteindre des objectifs de progrès social (proche de ceux de Développement Durable, conceptualisé à la même époque), menant le Conseil de l’Europe a élaboré une Stratégie de Cohésion Sociale entre 1997 et 2000. Cette initiative a permis la création de 200 plateformes d’acteurs et l’élaboration de la démarche SPIRAL en coresponsabilité entre ces différents territoires.

Le Réseau TOGETHER accompagne ainsi depuis 2013 les acteurs s’étant lancés dans cette démarche dans une vingtaine de pays – environ 300 territoires investis, qui se concentrent principalement en Europe continentale et au Maghreb – à l’aide d’association relais et de dynamiseur dans chaque pays. De cette façon, TOGETHER France a été créé en 2014 et promeut le lien entre territoires de coresponsabilités et Agenda 21 (grâce à un partenariat en le réseau TOGETHER, le Commissariat Général au Développement Durable et le Conseil de l’Europe).

La démarche présente de nombreux intérêts, et parmi ceux-ci il convient de noter que « SPIRAL » améliore le lien entre les trois composante de la société : Les acteurs privés (associations/entreprises), la puissance publique et  les habitants.

En effet, la rencontre et le travail en collaboration permet de lutter contre les préjugés que les uns peuvent avoir sur les autres. Par ailleurs, la démarche permet de concilier les politiques publiques et les initiatives sociales afin d’obtenir une passerelle entre bien-être individuel et le bien-être comme un bien commun.

Par ailleurs, la méthodologie amène à une réelle participation des acteurs et leur propose d’être réellement à l’origine d’actions concrètes sur le territoire plutôt que d’être uniquement associé aux futures décisions des collectivités locales. Ce qui place les actions SPIRAL sur les barreaux les plus hauts de l’échelle de la participation de Sherry R. ARNSTEIN.La démarche SPIRAL présente une méthodologie pour élaborer des projets en coresponsabilités avec l’ensemble des individus d’un territoire.

Dans un premier temps, une plateforme multi-acteurs va tâcher de rassembler les différents groupes sociaux qui peuplent le territoire (hommes, femmes, jeunes, âgés, cadres, ouvriers …) et constituer une équipe qui va assurer la mise en œuvre de la démarche. À partir de cette plate-forme, de nouveaux groupes d’acteurs vont se réunir et se démultiplier sur le territoire afin de méditer et monter des projets répondant aux questions suivantes :

  • Pour vous, qu’est-ce que le bien-être?
  • Pour vous qu’est-ce que le mal-être?
  • Que pouvez-vous faire pour améliorer le bien-être de tous?

Différentes approches participatives peuvent être utilisées à différentes fins, mais toujours au regard des enjeux du bien-être (repenser le bien-être au travail, dans un quartier, au sein d’une école…). Ainsi, en s’adaptant à chaque terrain et aux spécificités des différents acteurs, les individus collaborent de façon innovante pour réaliser un plan d’actions, qui croise les compétences et ressources de chacun.

Différentes phases de la démarche SPIRAL.
Source : Réseau TOGETHER. Wiki de la méthode SPIRAL.

Bibliographie

 

SLOCUM Nikki, ELLIOTT Janice, HEESTERBEEK Sara, et alii. Méthodes participatives. Un guide pour l’utilisateur. Bruxelles : Fondation Roi Baudouin, 2006. 204 pages.

 

SOW, Cheikh et HAZGUI, Mehdi. Catalogue des outils et techniques d’animation participative. [en ligne] (consulté le 28 décembre 2017).

 

SOW, Cheikh (CLAP Sud-Ouest). Pourquoi la participation ?. [en ligne] (consulté le 28 décembre 2017).

 

Réseau TOGETHER. Découvrir SPIRAL. [en ligne] (consulté le 28 décembre 2017).

 

Réseau TOGETHER. Réseau TOGETHER Français. [en ligne] (consulté le 28 décembre 2017).

 

Réseau TOGETHER. Wiki de la méthode SPIRAL. [en ligne] (consulté le 28 décembre 2017).

Aller à la barre d’outils