Les bienfaits de la végétation en ville.

18 janvier 2021 Non Par admin

L’exemple de la ville de Liuzhou

Figure 1 : Projection de Liuzhou, Source : Stefano Boeri

Introduction

                De nos jours, le monde perçoit une croissance démographique élevée. Cette forte augmentation de la population soulève le questionnement du logement. C’est donc en corrélation avec cette expansion démographique que l’urbanisation s’est développée. En 2014, 54% de la population mondiale résidait dans les zones urbaines comparé aux 30% qui étaient concernés en 1950 (United Nations, Department of Economic and Social Affairs et Population Division, 2014). Une étude réalisée par ce même organisme prévoit qu’en 2050, 66% de la population mondiale résidera en zone urbaine, ce qui représentera 6,4 milliards d’humains. L’urbanisation est donc un phénomène d’actualité mais aussi du futur car il est voué à se développer parallèlement à l’augmentation de la démographie.

                Mais l’urbanisation possède différents impacts de plus ou moins grande ampleur, directs ou indirects. Parmi les impacts directs, nous pouvons en citer trois qui pourraient être réduits voir compensés via la végétalisation : L’artificialisation des sols, la pollution ainsi que la création d’îlots de chaleurs (BeBiodiversity). Afin de limiter, voire de compenser ces impacts, plusieurs solutions sont envisagées. Parmi ces solutions plus ou moins efficaces se trouvent donc la végétalisation. Dans ce cas, il est intéressant d’étudier le projet de « ville forêt » qui est prévu à Liuzhou en Chine.

Liuzhou Forest City

                L’architecte italien Stefano Boeri qui a réalisé le « Bosco Verticale », élu meilleur bâtiment du  monde par le « Council on Tall Buildings and Urban Habitat » en 2015 (Katie Watkins, 2015) a été contacté afin de concevoir la ville forestière de Liuzhou. Ce projet se situe au nord de la ville qui se trouve dans la province montagneuse de Guangxi au nord de la Chine. La superficie de ce projet est de 175 hectares (Liuzhou Forest City, millions of plants for a new model of Chinese urban development, 2018).

                L’idée est de créer un centre urbain composé de plus de 70 bâtiments y compris des maisons, des hôpitaux, des hôtels, des écoles et des bureaux (Allyssia Alleyne, 2017) ressemblant aux forêts verticales que l’on peut trouver par exemple à Milan avec le Bosco Verticale comme cité précédemment  (Stefano Boeri) . Ces bâtiments végétalisés seront aussi entourés d’arbres, d’arbustes et de plantes en fleurs. Il s’agira d’une unité cohérente de bâtiments, de rues, d’arbres et de plantes de toutes sortes pouvant accueillir plus de 30 000 habitants. Au sein de cette ville forêt pas moins de 40 000 arbres et 1 millions de plantes seront plantés et couvriront tous les bâtiments de la ville (Benedetta Bacialli, 2018).

Les avantages attendus

                L’objectif de cette ville forêt est que cette dernière soit autonome, tout en profitant des différents avantages que procure le végétal et les sources d’énergie naturelles. Pour ce projet, près de 10 000 tonnes de dioxyde de carbone et 57 tonnes de polluants devraient être absorbées par la végétation tout en produisant 900 tonnes d’oxygène (Allyssia Alleyne, 2017). La végétation qui possède un albédo (capacité d’un matériau à réfléchir la lumière) supérieur aux matériaux que l’on utilise actuellement dans nos constructions tel que l’asphalte ou le béton. L’augmentation de cet albédo permettra de diminuer la température de l’air. De plus, cette végétation permet de fournir un habitat pour une faune relativement diverse en fonction des essences choisies. La ville se situant à proximité de la rivière Liujiang dans la région montagneuse de Guangxi, elle pourra agir comme corridor écologique. Pour ce qui est de l’énergie, les panneaux solaires sur les toits permettront d’alimenter les bâtiments qui verront déjà leur consommation diminuer suite à l’alimentation par l’énergie géothermique (National Geographic, 2018).

                L’architecte Stefano Boeri dévoile que les deux tours résidentielles qu’il a conçu pour Milan et achevées en 2014 éliminent de 15 à 17,5 tonnes de suie dans l’air chaque année (Allyssia Alleyne, 2017). Ces deux tours couvrent l’équivalent de cinq hectares de forêt, le projet de la ville forêt de Liuzhou comprendra 175 hectares soit environ 35 fois la surface des deux tours de Milan et donc potentiellement 35 fois plus de suie éliminée chaque année. Il s’agit donc là aussi d’un argument écologique non négligeable.

                Pour l’architecte, cette innovation est une nécessité, c’est le futur : « Ils ont créé ces cauchemars, d’immenses environnements métropolitains. Ils doivent imaginer un nouveau modèle de ville qui ne soit pas une extension et une expansion, mais un système de petites villes vertes. »* (China’s Liuzhou Forest City Construction Expected To Start in 2020, 2019)

Une solution simple en tout point

Dans le cas de Liuzhou, toute une planification, un entretien, une mise en place est nécessaire. Cela peut donc engendrer des coûts importants. Cependant, il existe une autre manière d’obtenir les avantages de la végétalisation à moindre coût : Laisser se développer la végétation spontanée. Cette dernière n’aura besoin d’aucune action de l’Homme pour se mettre en place si ce n’est d’arrêter de désherber. Cela implique donc qu’il n’est pas nécessaire d’investir dans de la main d’œuvre ou même dans des essences pour que la végétation spontanée s’intègre au paysage.

En plus d’avoir l’avantage considérable de ne pas être coûteux à mettre en place, la végétation spontanée possède des fonctions écologiques à considérer. Il s’agit de la flore la plus adaptée possible au lieu où elle s’implante, il n’y a donc pas de nécessité d’y apporter autre chose que ce qui est déjà présent. Il s’agit très régulièrement d’une source d’alimentation pour la biodiversité et sa présence limite naturellement l’érosion et le ruissellement tout en favorisant l’infiltration de l’eau dans le sol.

Réflexion

                La ville forêt de Liuzhou représentera, lorsque sa construction sera terminée (d’ici 1 an selon Stefano Boeri), un exemple de ce que devront être les milieux urbains dans les prochaines décennies. Il s’agit là d’un réel atout dans la lutte contre le changement climatique du fait des bienfaits pour la faune et la flore en tant que corridor, de la possibilité de réduire la pollution atmosphérique et de la consommation d’énergie renouvelables. De plus, les matériaux ne participeront pas à l’imperméabilisation du sol. Ainsi, les trois impacts décrits dans l’introduction sont atténués voire compensés.

*“They have created these nightmares – immense metropolitan environments. They have to imagine a new model of the city that is not about extending and expanding but a system of small, green cities”

Sources:

BeBiodiversity, « Biodiversity is a balance », adresse: https://bebiodiversity.be/biodiversity-is-a-balance/ [Consulté le : 5 mai 2020].

I am Renew, 2019, « China’s Liuzhou Forest City Construction Expected To Start in 2020 » Renewable Energy and Environmental Sustainability in India. Adresse : https://www.iamrenew.com/environment/chinas-liuzhou-forest-city-construction-expected-to-start-in-2020/ [Consulté le : 13 mai 2020].

Allyssia Alleyne, 2017 « China unveils plans for world’s first pollution-eating “Forest City” »,. CNN. Adresse : https://www.cnn.com/style/article/china-liuzhou-forest-city/index.html [Consulté le : 13 mai 2020].

Katie Watkins, 2015, « Names Stefano Boeri’s Bosco Verticale “Best Tall Building Worldwide” for 2015 », ArchDaily. Adresse : http://www.archdaily.com/777161/ctbuh-names-stefano-boeris-bosco-verticale-best-tall-building-worldwide-for-2015 [Consulté le : 11 mai 2020].

National Geographic, 2018, « Diseñan la primera  » ciudad bosque  » para combatir la contaminación », National Geographic en Español. Adresse : https://www.ngenespanol.com/traveler/disenan-primera-ciudad-verde-para-combatir-la-contaminacion/ [Consulté le : 13 mai 2020].

Benedetta Bacialli, 2018, « Liuzhou Forest City, millions of plants for a new model of Chinese urban development », LifeGate. Adresse : https://www.lifegate.com/people/lifestyle/liuzhou-forest-city [Consulté le : 11 mai 2020].

Design42Day, 2020, « Liuzhou Forest City: The Redefinition of a Green City », DesignWanted. Adresse : https://designwanted.com/architecture/liuzhou-forest-city/ [Consulté le : 11 mai 2020].

United Nations, Department of Economic and Social Affairs et Population Division, 2014, « World urbanization prospects: the 2014 revision»

Stefano Boeri Architetti website. Adresse : https://www.stefanoboeriarchitetti.net.